Aller au contenu principal

Explications de vote écrites

Déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs (A9-0234/2022 - Ismail Ertug)

19-10-2022

J’ai voté en faveur de ce rapport sur les carburants alternatifs. Le texte vise à stimuler le déploiement de stations de recharge ou de ravitaillement en carburants alternatifs (par exemple l’hydrogène) pour les voitures, les camions, les trains et les avions, en vue d’atteindre l’objectif de neutralité carbone en Europe d’ici 2050. L’objectif est de permettre aux citoyens de pouvoir à terme disposer au minimum d’un point de recharge pour leur véhicule tous les 60 km ou de pouvoir se ravitailler en hydrogène tous les 100 km.

Lignes directrices pour les politiques de l’emploi des États membres (A9-0243/2022 - Alicia Homs Ginel)

18-10-2022

J’ai voté contre ce rapport sur les lignes directrices pour les politiques de l’emploi des États membres. Le texte contenait plusieurs dispositions inacceptables dans le domaine migratoire ou qui s’inscrivaient en violation du principe de subsidiarité. Il recommandait par exemple d’étendre la directive sur la protection temporaire à l’ensemble des réfugiés, ou encore de mettre en place un cadre européen relatif aux revenus minimaux, ce qui relève pourtant de la compétence exclusive des États membres. Je l’ai donc rejeté.

Décharge 2020: budget général de l’Union – Conseil et Conseil européen (A9-0236/2022 - Isabel García Muñoz)

18-10-2022

J’ai voté contre l’octroi de la décharge 2020 au Conseil et au Conseil européen et en faveur de la résolution politique qui accompagnait ce texte. Cette décision, réitérée chaque année depuis plus de 10 ans, n’est pas motivée par des irrégularités financières, mais par le fait que le Conseil persiste à refuser de coopérer avec le Parlement européen dans le cadre de la procédure de décharge.

Décharge 2020: budget général de l’Union – Comité économique et social européen (A9-0238/2022 - Isabel García Muñoz)

18-10-2022

J’ai voté en faveur de l’octroi de la décharge au Comité économique et social européen (CESE) au titre du budget 2020 et en faveur de la résolution politique qui l’accompagne. Le texte salue les mesures prises par le CESE pour faire face aux conséquences de la pandémie sur son fonctionnement, mais aussi sa gestion satisfaisante des ressources humaines.

Décharge 2020: Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (A9-0235/2022 - Tomáš Zdechovský)

18-10-2022

J’ai voté, pour la seconde fois cette année, contre le refus d’octroyer la décharge budgétaire à l’agence FRONTEX au titre de l’exercice 2020, et contre la résolution politique qui l’accompagnait. Le texte présentait une vision biaisée de FRONTEX, en la considérant comme une agence de protection des droits fondamentaux des migrants alors que je considère qu’elle doit être, en premier lieu, une agence de protection des frontières contre l'immigration irrégulière. Il contenait par ailleurs des dispositions inacceptables, telles qu’un appel à suspendre les opérations de FRONTEX en Hongrie sur la base de simples allégations de violations des droits fondamentaux. Je m’y suis donc résolument opposée car je soutiens FRONTEX et le difficile travail de ses agents au service de la protection de nos frontières extérieures.

Objection conformément à l’article 112, paragraphes 2 et 3: substances actives, y compris l’hydroxy-8-quinoléine, le chlorotoluron et le difénoconazole (B9-0460/2022)

18-10-2022

J’ai voté en faveur de cette objection à un acte d’exécution de la Commission relatif à diverses substances, parmi lesquelles l’hydroxy-8-quinoléine, le chlorotoluron et le difénoconazole. Les autorités scientifiques françaises considèrent en effet que certaines d’entre elles sont des perturbateurs endocriniens toxiques pour la reproduction. J’ai donc appliqué le principe de précaution.