Aller au contenu principal

Explications de vote écrites

Projet de budget rectificatif n°5 au budget général 2022: Mesures supplémentaires destinées à faire face aux conséquences de la guerre menée en Ukraine par la Russie - Renforcement du mécanisme de protection civile de l'Union - Réduction des crédits de pa

23-11-2022

J’ai voté en faveur de ce projet de budget rectificatif n° 5 au budget général 2022. Ce texte technique finance notamment des mesures supplémentaires destinées à faire face aux conséquences de la guerre menée en Ukraine par la Russie. Il renforce également le mécanisme de protection civile de l'Union.

Procédure budgétaire 2023: projet commun (A9-0278/2022 - Nicolae Ştefănuță, Niclas Herbst)

23-11-2022

contenait des rubriques utiles qui renforçaient par exemple les crédits alloués au programme de recherche Horizon Europe ou à Erasmus+, il prévoyait également la réduction du budget de FRONTEX à hauteur de 50 millions d’euros. Dans un contexte marqué par la pression migratoire et la nécessité de mieux protéger nos frontières extérieures, en accélérant par exemple la mise en place de 10 000 garde-frontières, je ne pouvais donc le soutenir.

Systèmes des ressources propres de l'Union (A9-0266/2022 - Valérie Hayer, José Manuel Fernandes)

23-11-2022

J’ai voté en faveur de ce rapport sur le système des ressources propres de l’Union. Le texte souligne la nécessité pour l’Union de disposer d’un panier de ressources propres, ce qui permettrait de réduire la contribution des États membres. Il rappelle que le système des ressources propres, une fois parvenu à son régime de croisière, devrait annuellement rapporter au moins 16 milliards d’euros au budget de l’Union.

Reconnaissance de la Fédération de Russie en tant qu'État soutenant le terrorisme (RC-B9-0482/2022, B9-0482/2022, B9-0483/2022, B9-0485/2022, B9-0486/2022, B9-0487/2022)

23-11-2022

J’ai condamné fermement et explicitement l’agression russe portant atteinte à la souveraineté ukrainienne et au peuple ukrainien. J’ai d’ailleurs, par l’ensemble de mes votes, soutenu l’Ukraine face à cette invasion (condamnation de l’escalade menée par les Russes, assistance macro-financière à Kiev, etc.). Mais s’agissant de cette nouvelle résolution désignant la Fédération de Russie comme État soutenant le terrorisme, j’ai décidé de m’abstenir et donc de ne pas soutenir ce texte. En effet, si je souscris à l’essentiel de ses dispositions, je ne peux accepter que le paragraphe 5 demande une nouvelle réduction des relations diplomatiques avec la Russie, alors que je considère au contraire que la voie diplomatique est essentielle et complémentaire à nos actions pour mettre un terme à ce conflit et restaurer la paix. Un tel texte est de nature à réduire les possibilités de dialogue et d’issue diplomatique. Je ne l’ai donc pas approuvé.

Nouvelle stratégie de l’UE en matière d’élargissement (A9-0251/2022 - Tonino Picula)

23-11-2022

Je me suis abstenue sur cette résolution relative à la nouvelle stratégie de l’UE en matière d’élargissement. Ce texte adressait des recommandations au Conseil, à la Commission et au VP/HR sur la stratégie que l’Union devrait adopter concernant l’élargissement. Il contenait des dispositions inacceptables, en plaidant par exemple pour l’introduction du vote à la majorité qualifiée dans les domaines liés au processus d’adhésion, ou en appelant à accélérer les processus d’adhésion en cours. Conformément à mes convictions et à mon engagement pris devant les électeurs lors de la campagne des élections européennes, je ne l’ai donc pas soutenu.

Situation en Libye (A9-0252/2022 - Giuliano Pisapia)

23-11-2022

Je me suis abstenue sur cette résolution relative à la situation en Libye. Le texte présentait des dispositions intéressantes, par exemple dans le domaine du soutien à la mise en œuvre d’un processus de réconciliation nationale inclusif facilité par les Nations unies. Il contenait néanmoins des paragraphes inacceptables en matière migratoire, appelant par exemple à créer de nouvelles voies migratoires vers l’Europe ou à ne pas renvoyer les migrants illégaux vers la Libye. Je ne pouvais donc cautionner ce texte.