Aller au contenu principal

Explications de vote écrites

Nouveau plan d’action en faveur de l'économie circulaire: voir procès-verbal (A9-0008/2021)

09-02-2021

J’ai voté en faveur de ce rapport relatif au nouveau plan d’action en faveur de l’économie circulaire. Le texte souligne que ce nouveau plan contribuera à la réduction des émissions de CO2 de l’Union, mais aussi qu’il est susceptible de créer 700 000 emplois. Il formule des préconisations pour renforcer le caractère circulaire de notre économie : meilleure collecte des déchets et création de nouvelles infrastructures de tri, lutte contre la présence de microplastiques dans les textiles, etc.

Mise en œuvre de la directive relative à la lutte contre la traite des êtres humains (A9-0011/2021)

09-02-2021

J’ai voté contre ce rapport relatif à la mise en œuvre de la directive relative à la lutte contre la traite des êtres humains. Si ce texte contenait des dispositions intéressantes pour permettre à l'Union de mieux lutter contre la traite et le trafic d'êtres humains, il était vicié par de nombreux passages déséquilibrés dans le domaine migratoire, équivalant à confondre tout migrant avec une victime de la traite et donc à devoir l’accueillir sur le territoire européen, dans un contexte où l’Europe et la France sont déjà submergées par une vague migratoire de masse. Le texte préconisait également de renforcer et d’accélérer le regroupement familial. Conformément à mes convictions et fidèle aux engagements pris lors de la campagne des élections européennes, j’ai donc rejeté le texte dans son ensemble et soutenu des amendements visant à réduire le regroupement familial et les flux migratoires.

Mise en œuvre de l’article 43 de la directive relative aux procédures d'asile (A9-0005/2021)

09-02-2021

J’ai voté contre ce rapport relatif à la mise en œuvre de l’article 43 de la directive relative aux procédures d'asile. Le texte dressait un bilan orienté de la procédure à la frontière applicable aux demandeurs d'asile. Il formulait des préconisations en vue de vider cette procédure de sa substance et d'en restreindre l'usage par les États membres. Or, cette procédure à la frontière, applicable à certaines catégories de migrants (en particulier ceux dépourvus de tout document requis pour pénétrer sur le territoire européen), présente de très nombreux avantages : examen rapide des demandes et retour rapide des déboutés, rétention systématique des demandeurs pendant l’instruction de leur demande, etc. Contrairement au rapporteur, je suis favorable à la généralisation rapide de ce type de procédure, qui constitue un outil majeur dans la lutte contre l’immigration illégale et le dévoiement de la filière de l’asile. C’est pourquoi, j’ai rejeté son texte.

Accès du public aux documents - rapports annuels 2016 à 2018 (A9-0004/2021)

09-02-2021

J’ai voté en faveur de ce rapport sur l’accès du public aux documents. Le texte émet des recommandations en vue d’améliorer la communication d’informations de l'UE au public, afin de rapprocher les citoyens des processus décisionnels, par exemple en mettant un terme à la pratique qui consiste à classifier de façon excessive les documents préparatoires à la procédure législative. J’ai rejeté des amendements demandant la publication immédiate et intégrale des contrats conclus par la Commission pour l’achat de vaccins contre le COVID-19. Si je suis favorable à davantage de transparence dans ce domaine, je considère néanmoins que le secret, utilisé de façon raisonnable, est inhérent et même nécessaire à la conduite des relations internationales et commerciales. Il est d'autant plus vital dans le domaine stratégique et compétitif que représente le déploiement des vaccins. Un accès public immédiat et intégral à ces contrats signifierait aussi l'ouverture de leur accès pour nos concurrents, voire nos adversaires, qui souhaitent l'affaiblissement de notre continent. Seule une transparence raisonnable est susceptible de protéger les intérêts stratégiques des citoyens européens.

Réduire les inégalités, avec une attention particulière à la pauvreté des travailleurs (A9-0006/2021)

09-02-2021

Je me suis abstenue sur cette résolution relative à la réduction des inégalités. Si l’objectif de lutter contre la pauvreté est louable, en particulier dans un contexte d’accroissement des inégalités engendré par la crise sanitaire, ce texte confus, fourre-tout et à faible valeur ajoutée rédigé par un rapporteur d’extrême gauche, présentait des dispositions excessives contraires au principe de subsidiarité et au respect de la souveraineté des États membres : par exemple une invitation à mettre en place au niveau européen un cadre sur les revenus minima. Je ne pouvais donc le soutenir.

L’incidence de la COVID-19 sur la jeunesse et le sport (B9-0115/2021)

09-02-2021

J’ai voté en faveur de cette résolution sur l’incidence de la COVID-19 sur la jeunesse et le sport. Si les victimes de la pandémie sont essentiellement des personnes âgées, le texte met en lumière le lourd tribut que paye également la jeunesse en raison de la crise sanitaire : confinements, destructions d’emploi, difficultés à s’insérer dans la vie professionnelle, réduction des interactions sociales, etc. La résolution invite la Commission à répondre de manière immédiate à cette détresse, en mobilisant tous les instruments nécessaires, tels que les fonds du programme Erasmus+.