Aller au contenu principal

Explications de vote écrites

Aboutissement de la modernisation du traité sur la Charte de l'énergie (RC-B9-0498/2022, B9-0498/2022, B9-0502/2022, B9-0510/2022, B9-0513/2022, B9-0536/2022)

24-11-2022

J’ai voté en faveur de cette résolution sur l’aboutissement de la modernisation du traité sur la Charte de l’énergie (TCE). Pour accroître la sécurité juridique, le texte suggère de moderniser ce traité qui date de 1994 et avait pour vocation de protéger les investisseurs du secteur énergétique. Devenu inadapté aux enjeux actuels, ce traité a donné lieu à de nombreuses actions en justice lancées par des entreprises ou des fonds d’investissement à la suite de changements réglementaires ou législatifs. Dans ce contexte, plusieurs États membres tels que l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne, et récemment la France et l’Allemagne, ont fait part de leur décision de se retirer unilatéralement du traité.

Évaluation du respect par la Hongrie des conditions relatives à l'état de droit prévues par le règlement relatif à la conditionnalité et état d'avancement du PRR hongrois (B9-0511/2022)

24-11-2022

Je me suis abstenue sur cette résolution consacrée à l’évaluation du respect par la Hongrie des conditions relatives à l'état de droit prévues par le règlement relatif à la conditionnalité et à l’état d'avancement du PRR hongrois. Si certains problèmes relatifs à l'état de droit peuvent exister en Hongrie, je suis également lucide sur l'usage politique qui peut être fait de l'article 7 et du mécanisme de conditionnalité, notamment par les groupes de gauche et d’extrême gauche, en particulier au moment où la Hongrie a négocié sérieusement 17 points d'amélioration avec l'UE. Je note par ailleurs que priver la Hongrie des fonds européens du plan de relance en pleine guerre en Ukraine, conjuguée à une inflation hongroise de plus de 22%, n'est pas de nature à renforcer le sentiment pro-européen, ni à Budapest, ni dans un autre État membre. Je n’ai donc pas soutenu ce texte.

Protection de l’élevage et des grands carnivores en Europe (RC-B9-0503/2022, B9-0503/2022, B9-0504/2022, B9-0509/2022, B9-0514/2022, B9-0518/2022, B9-0519/2022, B9-0520/2022)

24-11-2022

J’ai voté en faveur de cette résolution relative à la protection de l’élevage et des grands carnivores en Europe. Le texte invite notamment la Commission et les États membres à réviser le statut de protection du loup. Il insiste sur les difficultés liées à l'augmentation des populations de loups en Europe et sur la nécessité de concilier de manière équilibrée la protection des loups et celle de l’activité économique des éleveurs.

Héritage de l’Année européenne de la jeunesse 2022 (B9-0512/2022)

24-11-2022

J’ai voté en faveur de cette résolution sur le bilan de l’Année européenne de la jeunesse 2022. Le texte souligne que cette initiative, dotée de 8 millions d’euros, a été adoptée précipitamment, ce qui a eu un impact négatif sur sa mise en place et le financement de nombreux projets. Il ajoute que cette année européenne a été très peu connue des citoyens européens. Par conséquent, il demande à la Commission de prolonger cette année de la jeunesse jusqu’au 9 mai 2023.

Amélioration de la réglementation de l’Union sur les animaux sauvages et exotiques destinés à devenir des animaux de compagnie dans l’Union au moyen d’une liste positive de l’Union (B9-0489/2022)

24-11-2022

J’ai voté en faveur de cette résolution relative à l’amélioration de la règlementation de l’Union sur les animaux sauvages et exotiques destinés à devenir des animaux de compagnie dans l’Union au moyen d’une liste positive de l’Union. Le texte fait suite à 3 pétitions en provenance de France, du Danemark et des Pays-Bas, qui portent sur la nécessité de réguler le commerce et la détention d’animaux exotiques comme animaux de compagnie sur le territoire de l’Union européenne. Il demande à la Commission européenne de réaliser une évaluation d'impact de la valeur ajoutée et de la faisabilité de l'établissement d'une liste positive européenne, en utilisant un ensemble de critères scientifiques pour déterminer quelles espèces conviennent comme animaux de compagnie, en incluant une analyse minutieuse de divers critères déjà utilisés dans les listes positives nationales.

Situation des droits de l'homme en Égypte (B9-0496/2022, B9-0497/2022, RC-B9-0505/2022, B9-0505/2022, B9-0515/2022, B9-0533/2022, B9-0534/2022, B9-0535/2022)

24-11-2022

J’ai voté contre cette résolution sur la situation des droits de l’homme en Égypte. Ce texte, qui prend pour prétexte la tenue la COP27, critique dans des termes excessifs et peu diplomatiques cet État tiers qui constitue pourtant un partenaire proche et majeur de l’Union, en particulier dans la lutte contre le terrorisme. Je l’ai donc rejeté.